Une filière d'avenir pour la "relance verte": l'hydrogène

Dans le cadre d'une "relance verte" post-Covid, la filière hydrogène française, représentée par l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) - dont Total, Engie et Air Liquide - souhaite bénéficier des plans d'investissements gouvernementaux à hauteur de 10 milliards d'Euros d'ici 2030 pour renforcer la technologie. L'Allemagne a déjà investi 9 milliards dans sa propre filière hydrogène.


Le développement de cette filière est absolument clé pour positionner le pays favorablement dans le cadre de la transition énérgétique. Il convient de développer des infrastrutures de production (à base d'énergies renouvelables), de stockage et de distribution de l'hydrogène.


Par ailleurs, de nombreuses adaptations doivent avoir lieu pour pouvoir utiliser l'hydrogène en lieu et place des combustibles fossiles actuels, l'hydrogène présentant des contraintes de volume et de température très différentes. Ces adaptations nécessitent d'importants investissements en recherche, comme par exemple dans le secteur aérien où l'hydrogène est plus léger mais beaucoup plus volumineux que le kérosène et doit en outre être porté à très basse température pour être utilisé.


Une action concertée de l'état et des industriels est nécessaire pour se préparer. C'est parce que de nombreux secteurs se convertiront à l'hydrogène, que les économies d'échelles seront importantes et permettront une transition verte dans de bonnes conditions financières.


Vous pouvez lire cet article du Monde pour en savoir plus: https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/07/23/le-plan-de-la-filiere-hydrogene-pour-accelerer-le-developpement-de-la-technologie_6047006_3234.html?fbclid=IwAR13UwxDpPK1dTdMPjaP89pigcwf88eWvsqaqYXLJ_r6TYUHQPm6rGkx6OA